Problèmes de sommeil : quelques astuces pour y remédier

Après une nuit passée à tourner et virer dans votre lit, vous vous levez parfois, comme si deux des Sept Nains (Dormeur et Grincheux) occupaient votre être ! Les nuits agitées peuvent devenir fréquentes , entrainant des matins difficiles. Nos habitudes de vie, l’âge, le stress, et bien d’autres facteurs peuvent impacter grandement sur la qualité du sommeil.

Nous avons tous du mal à dormir de temps en temps, mais lorsque l'insomnie persiste jour après jour, cela peut devenir un vrai problème. Outre l'asthénie et la mauvaise humeur, un manque de sommeil peut avoir des répercussions importantes sur  la santé, comme la prise de poids, des problèmes cardio-vasculaires, des problèmes de diabète ou encore des dépressions.

Confrontés à ces "problèmes" de sommeil, la tendance est de s'orienter vers la prise de somnifères, 
à la recherche d'un sommeil plus reposant. Cependant, ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires néfastes,  tels que  des variations d'appétit, des étourdissements, une somnolence, une gêne abdominale, la bouche sèche, des maux de tête et des rêves étranges. 
Peut être avez-vous vraiment besoin de somnifères ceci dit, avant de vous tourner vers la prise de médiacamments, vous pouvez essayer de suivre ces 8 conseils qui pourraient peut être contribuer à une amélioration de votre sommeil.

1. Pratiquez un exercice physique

Pratiquer une activité physique, comme la marche, la course à pied ou encore la natation, vous permettra d’avoir une fatigue saine et  facilitera votre endormissement (en plus de contribuer à sculpter votre corps!) . L'exercice stimule l'effet des hormones naturelles du sommeil telles que la mélatonine. Essayez de privilégier l’activité le matin et non le soir, surtout si vous pratiquez un sport de manière intensive. La pratique d’un sport à intensité raisonnable quant à elle ,n’affectera pas votre sommeil. Il sera important de vous écouter et  de rester vigilant à votre ressenti. En effet, certaines méthodes fonctionnent chez certains et moins bien chez d’autres, alors, testez, essayez, retestez, jusqu’à trouver le bon équilibre.

2. Réserver votre lit pour le sommeil (et les galipettes)

N'utilisez pas votre lit comme bureau pour répondre aux appels téléphoniques ou aux e-mails. Évitez également de regarder la télévision au lit jusqu’à tard le soir.   Votre lit doit être un cocon rassurant, accueillant, un endroit ou l’on prend plaisir à aller dormir (et/ou partager avec sa/son partenaire) . Assurez-vous également  de la qualité de votre literie. Un bon matelas et un bon oreiller contribueront à un sommeil de qualité, et garantiront également  le confort de votre dos et vos cervicales. 

3. Créez une ambiance dans votre chambre. 

 Votre chambre doit être propice à la détente, sans télévision, ou autres artifices. Assurez-vous que votre chambre  soit aussi confortable que possible, en la rendant la plus zen possible et la plus ordonnée possible. Un environnement calme, frais, avec une lumière tamisée, pourra vous aider à amorcer une belle nuit de sommeil.

4.  Aménagez  un rituel de sommeil

Quand vous étiez enfant et que l'un de vos parents vous lisait une histoire avant de vous endormir, ce rituel réconfortant favorisait votre détente et votre assoupissement. Même à l'âge adulte, un ensemble d'habitudes au coucher peut avoir un effet similaire. Les rituels aident à signaler au corps et à l'esprit qu'il est temps de dormir. A vous de trouver vos propres rituels, comme par exemple, boire une tisane et lire un peu, ou encore faire des exercices de respiration après s’être brossé les dents, écouter de la musique relaxante, etc… 

5. Mangez, mais pas trop

Évitez de manger un gros repas dans les deux à trois heures avant le coucher. Si vous avez faim juste avant de vous coucher, mangez une petite collation saine ,comme une pomme ou bien une banane, de l'avoine ou une cuillère de miel. 

6. Évitez l'alcool et la caféine

Si vous prenez une collation avant de vous coucher, évitez l'alcool et le chocolat . Le chocolat contient de la caféine, qui est un stimulant. Étonnamment, l'alcool a un effet similaire : il perturbe le sommeil pendant la nuit. Évitez également tout ce qui est acide (comme les agrumes et les jus) ou épicé (cela peut causer des brûlures d'estomac).

7. Déstressez

Le travail et les obligations sont des facteurs qui favorisent le stress. Les inquiétudes diurnes peuvent remonter à la surface la nuit. Le stress est un stimulus. Il active les hormones de lutte ou de fuite qui agissent contre le sommeil. Donnez-vous le temps de vous détendre avant de vous coucher. Comme nous le disions auparavant, des exercices de respiration et de détente, seront des rituels qu’il sera important de mettre en place pour calmer votre anxiété diurne. 

8. Faites un check up 

L'envie de bouger les jambes, le ronflement, des brûlures d'estomac , à la poitrine ou à la gorge, sont les symptômes de trois perturbateurs du sommeil courants: le syndrome des jambes sans repos, l'apnée du sommeil et le reflux gastro-œsophagien. Si ces symptômes vous empêchent de dormir la nuit ou vous rendent somnolent pendant la journée, consultez votre médecin afin qu’il puisse vous aider à lutter contre ces maux. Un check up complet sera un bon moyen d'analyser d'éventuelles carences ou autres problèmes.

Si vous avez essayé des changements de style de vie et qu'ils ne fonctionnent pas,  nous vous conseillons de consulter un naturopathe. En effet, avant de commencer un traitement plus lourd avec un médecin, le naturopathe pourra vous conseiller et vous diriger vers un traitement naturel à base de plantes ou autres .  Le sommeil représente à peu près 118 jours sur une année. Il est donc important de s’en préoccuper, car il vous permet tous les jours de recharger vos batteries pour que physiquement et moralement vous puissiez vous sentir bien.