Prévenir des blessures...Quelques bonnes habitudes à avoir

Comme nous le savons, la pratique d’un sport est essentielle pour votre équilibre et votre bien être, mais vous devrez prendre les bonnes prédispositions pour préserver votre corps et ainsi éviter les blessures. Il est très courant de voir des personnes contraintes d’arrêter leur activité par manque de préparation et surtout de prévention.

Voici quelques conseils pour que vous puissiez éviter certaines blessures et continuer à prendre plaisir dans votre activité.

Avoir le bon équipement

Quoi de plus logique que de pratiquer son sport avec le matériel adéquat. De la paire de chaussures au vêtement technique en passant par le vélo, avoir le bon équipement vous permettra de prévenir de certaines blessures mais aussi de prendre davantage de plaisir et d’avoir de bonnes sensations.

Faites attention à ce que vous mangez et buvez

L’entrainement ne fait hélas pas tout et soigner son alimentation sera primordial pour prendre du plaisir lors de votre activité. Selon votre sport, votre organisme réagira différemment. Ne négligez donc pas ces étapes avant, pendant et après l’effort. Je remets l’accent sur l’importance de s’hydrater. L’eau sera un excellent moyen de prévenir des crampes, d’équilibrer votre température corporelle et de surtout remplacer l’eau perdue lors de la sudation.

 

Connaître ses limites

Il est raisonnable d’accepter ses limites. Poussez son corps dans ses propres retranchements est intéressant quand on est préparé physiquement et en quête de performance maximale. Sans préparation adaptée, votre corps vous ramènera à la réalité. Gardez votre esprit jeune et la même motivation, mais vieillir fait aussi partie du processus qu’il faudra accepter et prendre en compte. Si vous devez vous échauffer 30 minutes plutôt que 15, qu’il en soit ainsi. Ce qui compte, c’est de préserver votre santé en priorité. Le plaisir de l’effort en sera d’autant plus appréciable.

Bien s’échauffer

Votre corps a besoin de monter en puissance : un réveil musculaire et ligamentaire s’impose. Il permet d’éviter des entorses ou des contractures, voire déchirures musculaires.

Selon votre activité, les échauffements peuvent être spécifiques mais il est recommandé de commencer par un échauffement plus général pour ensuite s’orienter vers un échauffement plus spécifique. Commencez par un petit footing, suivi de légers étirements afin de mobiliser toutes vos articulations et permettre d’accélérer votre circulation sanguine à travers votre corps.

Si par exemple, vous vous échauffez avant de jouer au tennis, il sera important d’échauffer plus spécifiquement vos épaules et coudes, (surtout le côté où vous tapez la balle bien entendu) ainsi que vos adducteurs, vos genoux et vos chevilles.

Le cœur est un muscle qui a besoin d’être bien échauffé également donc imposez-vous 15 minutes minimum de cardio en début de séance (footing, vélo, rameur…)

Pratiquez le Pilates

Les vertus du Pilates sont multiples. En plus d’améliorer le placement de votre respiration et de travailler votre souplesse, Le Pilates vous permettra de renforcer vos muscles profonds, plus particulièrement les muscles des abdominaux, du dos et des fessiers.

S’imposer des jours de repos

Votre corps a besoin de repos, sachez donc vous écouter et accepter de ne pas faire de sport pour une journée. Cela vous permettra de recharger les batteries et de permettre à votre corps de se régénérer. Le surentrainement peut vous fragiliser et vous amener à vous blesser sérieusement. Il est d’ailleurs prouvé, que c’est la capacité à bien gérer les phases de récupération qui nous rend plus performant.

Un bon sommeil pour éviter les blessures et mieux récupérer

Le sport et le sommeil sont en parfaite symbiose quand il s’agit de récupération et de prévention des blessures. En effet, faire du sport favorise le sommeil, et le sommeil favorise les performances sportives.

Dormir vous permettra de lutter contre le stress et la fatigue mentale. Vos fibres musculaires endommagées seront régénérées et vos tendons et vos articulations mis au repos.

Pour favoriser votre sommeil, pensez également à ne pas faire d’activités intenses 3 ou 4 heures avant d’aller vous coucher. Respectez des horaires fixes sans vous coucher trop tard ou du moins en privilégiant au moins 8 heures de sommeil. D’autre part, apprenez à manger léger le soir, car un ventre trop rempli perturbera votre sommeil et par conséquent votre récupération.